Conservation des aliments

Conservation des aliments

A bord, la conservation des aliments est assez contraignante à cause de l’air ambiant humide, l’utilisation minimum du frigo pour économiser les batteries, les mouvements en navigation… Quelques astuces peuvent faciliter la vie.

Les filets

Pour éviter de se jeter au bout de quelques jours seulement sur les conserves, il est important de choisir des fruits à maturité différentes, certains carrément pas mûrs. Sur Dir Na Dor nous stockons tout ce petit monde dans des filets suspendus dans la cuisine à l’abri du soleil et bien aérer. On peut aussi mettre des filets à l’extérieur sous les panneaux solaires par exemple (à réserver aux produits peu fragiles), ou enveloppés dans du papier journal, et stockés dans les fonds.

Le rangement ne se fait pas au hasard, bon nombre de fruits et légumes produisent de l’éthylène, un gaz qui stimule leur maturation, il est donc important de les espacer des uns des autres. Les pommes et les bananes en sont de gros producteurs, gardez-les à l’écart, ou utilisez-les consciemment pour faire murir d’autres fruits et légumes, dans du papier journal il paraît que ça fonctionne aussi. Les oignons ne font pas bon ménage à côté des pommes de terre, ils risquent de pourrir tous les deux très rapidement.

Voici un tableau qui servir de guide, bien sûr à adapter à la vie sur un bateau.

Conserver fruits légumes voilier bateau dirnador

Comment conserver mes fruits et légumes, Source mangeteslégumes.net

 

La stérilisation

Cette technique est très répandue chez les plaisanciers au long court, à peu près tous les aliments peuvent en bénéficier, légumes, poisson, viande,… et une fois stérilisés les bocaux se conservent des années même s’il est conseillé de ne pas excéder 1an pour conserver les saveurs et les valeurs nutritives.

Retrouvez la méthode par ici !

 

Les boîtes

Une autre astuce est d’avoir de nombreuses boîtes étanches pour conserver les condiments (sucre, farine, pâtes…), les restes de biscuits, chocolat, chips… ça permet de garder les aliments à l’abri de l’humidité, donc de les conserver plus longtemps et aussi de les tenir à l’écart d’éventuel cafards.

Idée économique : Le bateau Banik recommande l’emballage de la poudre chocolatée d’Ovomaltine.

 

Laitages & fromages

Le fromage est un mets très apprécié à bord de Dir Na Dor, malheureusement souvent hors de prix une fois quitté notre douce France. Quelques alternatives existent cependant :

  • Les fromages à tartiner : kiri, vache qui rit, philadelphia… se conservent plusieurs semaines en dehors du frigo
  • Le parmesan se conserve assez bien au frigo, il en existe aussi en boîte (par encore testé)
  • Les fromages en tranches : durée de vie surprenante même en dehors du frigo

Même combat pour les yaourts, très souvent inaccessibles, il est possible de les réaliser soi-même mais l’expérience n’a pas encore été tentée par ici.

Pour le lait, le lait UHT se conserve huit à douze semaines, un à deux jours en principe hors du frigo une fois ouvert. Plus léger, plus facile à stocker et à conserver, le lait en poudre peut aussi être une alternative intéressante.

Comme pour le lait la crème fraiche UHT se conserve longtemps, les placer dans les fonds du bateau peut leur apporter un peu de fraicheur.

 

Les œufs

Il est déconseillé de laver au préalable la coquille d’un œuf ce qui la fragiliserai. Il se conserve entre 2 et 3 mois, une astuce est de les retourner régulièrement pour éviter que le jaune ne tombe contre la paroi et pourrisse.

Où sommes nous ?

Newsletter

Rechercher